Accueil > La chirurgie réfractive > La chirurgie au laser

La chirurgie au laser

Visitez notre site sur la chirurgie réfractive

LaserLa correction de la myopie, de l’hypermétropie, de l’astigmatisme ou de la presbytie peut se faire en remodelant la surface de la cornée par l’action d’un laser excimer ou femtoseconde.

Les principales techniques sont :

La photo-kératectomie réfractive (PKR)

Elle consiste à remodeler la cornée en exerçant l’action du laser directement à la surface de l’œil après avoir retiré sa couche superficielle (épithélium cornéen). Cette technique est pratiquée depuis 1980. Le principal avantage de la PKR est l’absence de fragilité de la cornée après l’opération. Les inconvénients de la PKR sont entre autre la période postopératoire légèrement douloureuse (2-3 jours) et la récupération visuelle lente.

Print

Print

Print

Le LASIK

Pratiqué depuis 1990, et qui est aujourd’hui la technique de référence, la plus utilisée en chirurgie réfractive, et l’intervention comprend deux temps :
– Le premier temps est la découpe d’un volet avec un laser femtoseconde
– Le second temps est le modelage de la cornée par le laser excimer.
Les avantages du LASIK par rapport à la PKR sont l’absence de douleur et la récupération visuelle rapide (quelques heures) après l’opération permettant une reprise du travail au bout de 48 heures. Les inconvénients du LASIK sont la fragilité de la cornée après l’intervention avec risque de déplacement du volet en cas de traumatisme (Contre indication du LASIK chez patient pratiquant des sports de combats) et la possibilité de sécheresse oculaire après l’intervention.

Print

Print

Print

Print

Le SMILE

C’est la technique la plus récente, qui n’utilise que le laser femtoseconde pour remodeler la cornée; on découpe dans l’épaisseur de la cornée un petit lenticule correspondant à la myopie à corriger. Cette technique avant-gardiste ne présente beaucoup avantages : l’absence de découpe de capot cornéen entraîne moins de sécheresse oculaire et la cornée est moins fragilisée.

Une information détaillée vous sera donnée une fois que votre ophtalmologiste aura validé la technique la plus adaptée à votre cas en fonction du bilan préopératoire.

Print

Print

Print

 

Pour toute question relative à la chirurgie laser notre équipe vous répond